Le retour;

Et la fin du voyage est arrivée. Aujourd’hui je retourne à la maison. Montréal j’arrive. Je suis vraiment triste de partir par contre. Le soleil, la plage, les gens vont me manquer. Je regarde la température à Montréal et il ne fait vraiment pas beau, c’est déprimant. Je passe du 30 degré à du -20 degré, pas cool. Mais bon, il faut retourner à la réalité malheureusement.

Premier vol d’Honolulu à Phoenix. En arrivant à l’aéroport, je dépose ma voiture de location et je me dirige vers l’enregistrement. Je n’ai jamais eu autant de difficultés à passer la billetterie des lignes aériennes. Je ne sais pas c’était quoi le problème, mais les 5 filles et moi avons eu de la misère à avoir nos billets d’embarquement. Moi, il me disait que la puce de mon passeport ne fonctionnait pas et que leur système n’était pas capable de lire mes données. 45 minutes plus tard, l’employé a rentré mes informations à la main et m’a donné mes billets et j’ai pu me rendre aux douanes. Je croyais manquer mon vol, je commençais à perdre patience. Mais bon, j’ai réussi à me rendre à mon vol à temps.

Deuxième vol, de Phoenix à Chicago. Je n’ai eu aucun problème rendu à Chicago (une chance). Le vol était à temps et même un peu à l’avance. Le temps de vol a même été plus rapide que prévu. J’avais quand même envi de retourner de bord et rester toute ma vie à Hawaii. Ce n’était tristement pas possible.

Dernier vol, de Chicago à Montréal. Là, j’avais hâte d’arriver à la maison. Ce vol était retardé. Nous avons dû changer de porte d’embarquement, nous réinscrire pour nos bagages et changer d’avion. La grosse affaire!! J’étais tannée de voir des aéroports. Finalement, après être retardée d’une heure et demi, j’ai pu embarquer dans l’avion. L’avion était miniature. À l’atterrissage, on sentait l’avion chavirer d’un côté et de l’autre, ça n’inspirait pas confiance. Mais finalement, à 18h le jeudi soir, je suis arrivée dans mon pays.

Bonjour Montréal, bonsoir mes chers lecteurs.

Jour 7

Aujourd’hui je vous raconte une situation assez particulière qui m’est arrivée. Je dois vous dire que maintenant je ris, mais au moment de l’acte ce n’était pas le cas.

Dernière soirée à Hawaii, les filles et moi avons décidé de sortir au Mooses. Premièrement, c’était notre dernière soirée et deuxièmement, nous fêtions ma fête qui était à deux jours près. Je n’ai donc pas besoin de vous dire que c’était une grosse soirée.

Fast forward dans le temps, il est rendu 3h du matin, le bar ferme, nous rentrons à la maison. En arrivant à la maison, je décide d’aller prendre une marche, de quoi pour prendre avantage de ma dernière belle soirée de voyage. Je marche avec mon amie et vers 4h30 du matin, nous nous sommes assises sur le coin de notre logement. Mauvaise idée!

Je suis assise sur le trottoir et en dessous de moi il y a un système d’évacuation des eaux pluviales (un storm drain, allez voir c’est quoi ici). Là je vous jure, je ne sais pas ce que j’ai fait, mais j’ai échappé mon téléphone dans ce système. Je vous rappelle, il est 4h30 du matin… La panique!!! J’essaye de me rendre à mon téléphone, sans succès. Je recherche sur internet avec le cellulaire de mon amie; storm drain. Je trouve un numéro, donc j’appelle. L’employé au téléphone me conseille d’appeler à la ville. C’est fermé. Honnêtement, je ne paniquais non seulement parce que mon téléphone était dans le système, mais aussi car, s’il se mettait à pleuvoir, j’aurais perdu toutes mes données (photos, numéros, etc).

5h du matin… J’arrête un jeune passant dans la rue (le gars le plus gentil du monde). Il essaye de se rendre à mon téléphone, sans succès. J’arrête une personne en voiture. Elle me suggère d’appeler la police. Alors, appelons la police. Un policier arrive, il m’explique qu’il n’a pas le droit d’accéder au système (anxiété incroyable).

5h30 du matin, mon amie me suggère d’aller dormir pour une petite heure pour appeler la ville au moment de l’ouverture.

On met un réveil à 7h30 du matin. L’alarme sonne, je suis impossible à réveiller. Mon amie fait plusieurs appels pour finalement se faire diriger au bon endroit qui est le département de la route. Pas de réponse, elle laisse un message.

8h15 le matin, je me réveille et elle m’explique la situation, je crois avoir perdu mon téléphone à tout jamais (il n’avait toujours pas plu par contre).

8h30 du matin, le cellulaire à mon amie sonne. J’entends la conversation de l’autre côté et j’entends le monsieur dire qu’il est à l’avant et qu’il a mon téléphone en main. Je vous le jure, vous n’avez jamais vu une fille se lever de son lit rapidement comme ça. ALLEZ HOP! Dehors. Je cours en pyjama, j’arrive à l’avant et mon héro est là. Il me tend mon téléphone!!! OH MON DIEU, j’étais la fille la plus heureuse sur cette planète. Je l’ai remercié mille fois et il a repris la route.

Donc, voilà ma péripétie incroyable de dernière soirée. Je peux vous dire que j’étais plus que contente d’avoir mon téléphone.

Jour 6

Le soleil brille, il fait beau. Sixième jour à Hawaii, le voyage se termine bientôt, c’est triste. Mais, au moins il fait beau comme jamais! Et oui, une journée promenade et plage qui s’annonce pour aujourd’hui. Honnêtement, une chance que j’avais loué une voiture parce que ça facilite vraiment les déplacements. J’ai été capable de faire l’île d’Oahu au complet grâce à cette location. Donc, aujourd’hui je me suis promenée dans le nord de l’île.

Direction Turtle Bay. La route pour trouver cette plage était d’une grande aventure. Il faut comprendre qu’il y a un lieu de vacances immense. On y retrouve deux parcours de golf professionnels, une plage et des hôtels. Tout ça est réservé à la clientèle qui ont payées pour ces avantages de lieux de type « tout inclus ». Alors, pour trouver la plage publique de Turtle Bay j’ai fait plusieurs allers retours pour finalement demander à des passants où était l’entrée publique. Finalement, je me suis rendue et je dois dire que ça en valait la peine. Pour se rendre à la plage, il fallait passer dans un genre de mini forêt tropicale (peut-être pas tant que ça là, mais c’était vraiment beau). Des arbres tout autour de nous qui nous amènent à la plage.

Je suis restée là une bonne partie de la journée et vers 16h30 j’avais faim donc à la recherche d’un bon petit restaurant. Internet à la rescousse! Je suis tombée sur une annonce de Taco Tuesdays. J’adore les tacos. En plus, le resto/food truck n’était pas loin de chez nous. J’arrive à l’endroit, c’est plein, des gens partout. C’est bon signe habituellement. Les tacos à 2$, miam. J’en ai mangé trois avec de la bonne salsa épicée. J’ai l’aire d’avoir abusée, mais les tacos étaient miniatures, mais tout de même très bons.

Après avoir inhaler toute cette bouffe, épuisement physique! De retour à la maison, une petite sieste et prête à sortir! Bonne soirée à vous mes lecteurs.

Jour 5

La 5e journée à Hawaii. Une journée de pluie. Je vais être honnête, je n’étais vraiment pas contente de voir les nuages et la pluie. Mais, je me suis rappelée que j’étais à Hawaii. Quoi faire une journée pluvieuse à Hawaii? Aller au cinéma. John Wick 2 était le film qui m’a inspiré.

Alors, à la recherche du cinéma le plus proche de chez moi. Le Regal Cinemas Dole Cannery était la place. Directement dans la ville d’Honolulu on y retrouve cet immense centre. Honnêtement, le cinéma était immense, très impressionnant. Par contre, ce qui m’a surpris le plus c’est le nombre de sans abris dans ce coin là. J’en avais vu avant, ici et là, mais, proche du cinéma, il y a des tentes enlignées une à côté de l’autre, des sans abris partout et des charriots d’épiceries remplis de cochonneries. C’était assez déboussolant pour être franche.

Mais bon, il fallait passer à travers. En rentrant dans le cinéma, j’achète du popcorn (évidemment) et je vais m’asseoir dans la salle. Première impression; c’est vieux. Les bancs ne sont pas aussi confortables qu’ici, mais ça fait. Le film débute et là on voit l’âge du centre. J’entendais le projecteur fonctionner. Il faisait un bruit incroyable. Peu importe, écouter un film à Hawaii, je ne suis pas à plaindre.

Je tiens à vous dire, John Wick 2, incroyable; rempli d’actions et les lieux de tournage étaient super bien pensés. Si vous avez la chance, allez le voir. Ça ne sera peut-être pas au Regal Cinema à Honolulu, mais vous allez tout de même apprécier le film, j’en suis certaine.

Dole Cannery 18 Cinema, Honolulu, HI.

Juste pour vous, je vous dépose la bande annonce de John Wick 2 ici.

Jour 4

Aujourd’hui c’était la journée parfaite pour faire des randonnées. Le ciel était un peu nuageux donc il ne faisait pas trop chaud. Il y avait un courant d’air qui nous rafraichissait un peu. Alors, j’ai décidé de faire deux randonnées différentes; Kapena Falls et Jack Ass Ginger. Ces deux lieux m’ont été recommandés par plusieurs locaux d’Hawaii.

J’ai commencé par la randonnée Kapena Falls. C’est une route en forêt qui nous amène proche d’une chute d’eau. La partie randonnée était assez facile. Le chemin n’était pas trop en pente. Il était assez large aussi donc je n’avais pas besoin de me faufiler dans des endroits un peu douteux. La marche a durée environ 30 minutes, ce n’était rien de gros. Tout le long les vues dans la forêt était vraiment belle. Arrivée à la chute, c’était encore mieux. Tu peux même te baigner en dessous de la chute et dans son bassin.

Kapena

Après plusieurs photos, il était temps d’aller à la prochaine chute; Jack Ass Ginger. La route pour celle-ci était vraiment plus difficile par contre. C’était super en pente. Il fallait esquiver les lianes par terre pour monter de plus en plus haut pour se rendre à la destination ultime. Des roches par ci, des roches par là. Et là, à un certain moment, j’étais entourée de bambous. Mais ils disent que les serpents adorent les bambous et moi, je déteste les serpents. Alors, vous pouvez vous imaginer l’état dans lequel j’étais. J’essayais de garder mon calme, mais j’avais réellement extrêmement peur (finalement, je n’ai vu aucun serpent, alors tant mieux). Après ce long chemin d’environ 1h, me voilà arrivée à la fameuse chute Jack Ass Ginger. Bien franchement, décevant un peu. La chute était miniature. Pour la bonne marche que je devais faire, le résultat final n’en valait pas nécessairement la peine. Mais, c’était quand même beau malgré tout.

Jack ass Ginger

Finalement, après une longue journée de randonnée, je suis allée souper et me reposer. Demain est une autre journée remplie d’aventure, donc faut que je garde mes forces.

Jour 3

Un ciel nuageux en cette troisième journée, mais ça ne change pas grand chose quand tu es à Hawaii. Pour ma troisième journée, j’ai décidé de visiter une autre plage qui était recommandée par les locaux; Kailua Beach. À Kailua Beach les vagues sont vraiment plus calmes qu’à Sunset Beach. L’eau est de couleur bleu plus claire et le sable extrêmement fin. Tout de même, les deux plages sont magnifiques.

Après quelques heures de plages, je me suis dirigée vers le Lighthouse trail; une randonnée qui nous amène sur le haut d’une montagne tout près d’un phare. Honnêtement, la randonnée était sur un chemin en ciment, mais tellement en angle. Je crois avoir marché pendant au moins 1h. Mes jambes brûlaient et j’étais assez essoufflée, mais ça valait la peine. Une vue incroyable au bout de ce chemin. Être en haut de la montagne comme ça, je me sentais comme la reine du monde entier. C’était vraiment plaisant.

Pour terminer cette belle journée d’exercice physique, je suis allée souper au Outback Steakhouse. Il y avait une promotion sur le Surf and Turf. Un steak et une queue d’homard pour 15$, impossible de dire non on s’entend. Je me suis gâtée avec une entrée également. C’était des crevettes panées avec une sauce épicée, MIAM. Très bon souper je dois vous avouer.

Après cette journée remplie, de retour à la maison pour une bonne nuit de sommeil pour être en forme le lendemain et repartir à nouveau.

Jour 2

Deuxième journée à Hawaii. Une journée extrêmement ensoleillée. Avant mon départ, j’avais recherché les plus beaux endroits à visiter et le “North Shore” ressortait toujours. Donc, une belle journée comme celle-ci, il fallait que je passe ma journée à la plage. Alors, avec immense joie, je me suis dirigée à Sunset Beach, une plage incroyable.

Premièrement, la route vers Sunset Beach était tellement belle! Une vue sur les montagnes, l’océan, c’était magnifique. En plus, les rues ici sont vraiment bien entretenues; pas de bosses ou de nids de poule comme au Québec.

En arrivant à Sunset Beach, j’ai été bouche-bée. L’eau était bleue, le sable blanc et il y avait des vagues parfaites pour faire du surf. Honnêtement, je ne voulais plus retourner à Montréal. Après une journée dans la chaleur, il me fallait quelque chose de rafraichissant. J’ai donc décidé d’arrêter pour m’acheter une « shaved ice »; c’est comme un style de snowcone. Tu choisis les saveurs que te veux, c’était vraiment bon.

unknown

Après avoir passée la journée à la plage, on s’entend, j’avais vraiment faim. J’ai demandé à des jeunes Hawaïens ce qui me recommandaient. Dukes Waikiki était la place. J’arrive au restaurant, belle ambiance qui règne, j’étais contente. Je me suis commandée un bon steak medium avec des patates pillées. Je dois vous avouer, je crois que les patates étaient les meilleurs que j’avais jamais goûtées. JE CAPOTAIS!

Après ce souper, je suis allée à la plage de Waikiki le soir. Je me suis promenée avec des amis. Hawaii c’est incroyable, honnêtement.